Création Site Internet Morbihan

Indice d'abondance du saumon

Suivi  de la production naturelle de juvéniles de saumon sur le bassin de l’Odet (Odet, Steir, Jet)

 

La détermination  de l’indice d’abondance repose sur  une méthode d’échantillonnage  et  utilise  la pèche électrique, les zones de pêche étant définies et exploitées d’une année à l’autre de façon à appréhender  l’évolution  de la densité des juvéniles à ces endroits.

 La pêche électrique se pratique à l’aide d’un appareil appelé « Martin Pêcheur », l’appareil est portatif et autonome, l’électricité est fournie par une batterie; l’appareil crée un champ électrique entre 2 électrodes, la phase négative (cathode) est immergée, la phase positive est connectée à une anode de pêche au bout d’un manche isolant, il se crée autour de l’anode un champ électrique actif sur environ 1,50 à 2 mètres; les poissons qui sont  dans cette zone vont réagir au courant électrique, en effet les terminaisons nerveuses des lignes latérales présentes sur les flancs des poissons sont sensibles au stimulus électrique, le comportement du poisson s’en trouve modifié, le poisson s’arrête de nager, puis par excitation des terminaisons motrices, le poisson subit une nage forcée en direction de l’anode, à proximité de celle-ci, il a une sorte de perte de connaissance, et est capturé dans une épuisette; désqu’il est éloigné du champ électrique le poisson reprend sa mobilité et ne garde aucune séquelle, le poisson est pesé et mesuré puis remis à l’eau.

 

Photo FAAPPMA 29 : Pêche électrique dans l'Odet

L’indice d’abondance moyen pondéré (nombre d’individus de l’espèce recherchée par 5 minutes de pêche électrique) du bassin de l’Odet a été supérieur à 20 ind. /5 mn 15 années sur 16 et supérieur à 50 ind. /5 mn (très bon recrutement) 7 années sur 15.

L’indice d’abondance en 2009 est en augmentation après deux années moyennes  en 2007 et 2008. La moyenne 2009 est au dessus de la moyenne régionale, alors que seule 4 des 15 années de suivi ne sont pas dans ce cas. La moyenne de suivi sur la période 1994-2009 est de 49.09 ind. /5 min. L’année 2009 est donc au dessus de la moyenne de suivi pluriannuel et bien au-dessus de la moyenne régional 2009 de 28.8 ind. /5min. 2009 est une très bonne année de recrutement de juvéniles saumon pour le bassin de l’Odet.

Avec ces bons indices d’abondance des tacons dans le bassin versant de l’Odet, la faiblesse du niveau des captures en particulier des saumons de printemps est d’autant moins compréhensible, et ce jour il n’y a pas d’explications satisfaisantes qui ont été avancées. Une des hypothèses est la diminution de la survie en mer liée à la réduction de la ressource alimentaire, par suite de la surpêche.